Surveillance de la qualité de l'air ambiant

Contexte

 

L’air est indispensable à la vie mais peut avoir des effets nocifs si sa qualité est mauvaise. La pollution atmosphérique constitue un danger immédiat pour la santé mais a également un effet qui s’amplifie au fil des années.

 

Le trafic routier local, régional et international, le chauffage des locaux résidentiels et tertiaires, l’évaporation des solvants et des hydrocarbures, la combustion issue des industries sont à l’origine de la pollution de l’air. La dégradation de la qualité de l’air constitue à la fois une atteinte à notre qualité de vie et à notre santé.

Les effets de la pollution de l'air se manifestent à tous les niveaux : à l'échelle locale (environnements urbains et industriels), régionale et continentale (pollution photochimique par l'ozone, pluies acides...) ou planétaire (effet de serre, "trou d'ozone"...).

 

Les personnes les plus sensibles, comme les enfants en bas âge, les personnes âgées, les personnes asthmatiques, les malades du cœur ou des poumons, sont les plus concernées par la pollution atmosphérique. Pour celles-ci, la pollution peut favoriser des maladies, en aggraver certaines, et parfois même précipiter le décès.

 

L’échelle géographique pertinente pour analyser les phénomènes de pollution de l’air est donc très variable et va du très local à l’échelle mondiale.

La solution OXYGENAIR

 

OXYGENAIR vous apporte son expertise dans la réalisation de campagnes de mesures de la pollution atmosphérique grâce à la réalisation d’un diagnostic de la qualité de l’air ambiant.

Nos intervenants, spécialistes en métrologie et analyses physico-chimiques, maîtrisent et adaptent à vos besoins les techniques de mesures de qualité de l'air ambiant.

 

Dans ce cadre, OXYGENAIR possède une approche spécifique de la réalisation de campagnes de mesures, notamment par tubes à diffusion passive.

OXYGENAIR organise des campagnes de mesures de la qualité de l’air autour de zones de pollution (installations industrielles, abords de grands axes routiers, …) et établit des cartographies de la qualité de l’air.

 

Les polluants mesurés sont adaptés à l’origine de la pollution. OXYGENAIR propose notamment les MESURES suivantes :

 

  • Les COV : composés organiques volatils (notamment le benzène)
  • Les aldéhydes (notamment le formaldéhyde)
  • Le dioxyde d’azote (NO2)
  • Le dioxyde de soufre (SO2)
  • L’ozone (O3)
  • L’ammoniac (NH3)
  • Le chlorure d’hydrogène (HCl)
  • Le fluorure d’hydrogène (HF)

 

Les analyses chimiques sont réalisées par des laboratoires accrédités partenaires d’OXYGENAIR.